PAR missy6 LE 4 septembre 2012

Détails sur la question :

Les insultes désormais passibles d’une amende dans les rues de Bruxelles

Signaler un abus

PAR serge1 LE 4 septembre 2012

Dans les rues de la capitale belge, les insultes seront désormais passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 250 euros. "Toute forme d'insulte est désormais punissable, qu'elle soit sexiste, raciste, homophobe ou autre".

Signaler un abus

PAR serge1 LE 4 septembre 2012

Dans les rues de la capitale belge, les insultes seront désormais passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 250 euros. "Toute forme d'insulte est désormais punissable, qu'elle soit sexiste, raciste, homophobe ou autre".

Signaler un abus

PAR serge2 LE 4 septembre 2012

Les insultes désormais passibles d’une amende dans les rues de Bruxelles. Quant à cette étudiante, voilà la preuve de quelqu’un qui non seulement est à l’origine d’une création originale, mais qui en plus fait bouger les choses. Concrètement. Chapeau l’artiste. « Une caméra se tient par la gâchette », comme disait le poète. Bel exemple.

Signaler un abus

PAR serge3 LE 4 septembre 2012

Les insultes dans d'autre endroits sont elles exclues?
Certaines voix s'élèvent pour critiquer l'insuffisance de ce dispositif répressif, et préfèrent mettre l'accent sur l'éducation et la prévention.

Signaler un abus

PAR serge4 LE 4 septembre 2012

Cependant, nous nous rendions déjà compte qu'il y avait des faits graves qui n'étaient plus poursuivis par le parquet par manque de temps mais les insultes dans les rues de Bruxelles cela interesse beaucoup de monde. Le documentaire en est une bonne illustration.

Signaler un abus

PAR serge5 LE 4 septembre 2012

Oui, la rue est un lieu où les femmes sont exposées au sexisme et aux violences de certains hommes. La plupart des femmes, si ce n'est toutes, ont connu dans leur vie, de manière plus ou moins fréquente, le harcèlement de rue. Celui-ci peut prendre différentes formes, allant des remarques sur le physique ou la tenue aux insultes machistes, en passant par les sifflets et les invitations insistantes. Il s'accompagne parfois d'agressions physiques

Signaler un abus