PAR missy1 LE 4 septembre 2012

Détails sur la question :

Alerte des experts contre une nouvelle catastrophe à Fukushima

Signaler un abus

PAR claire1 LE 4 septembre 2012

Nous avons eu Tchernobyl, cela n’a pas suffit pour servir de leçon, puis on a eu Fukushima, et malheureusement nous ne savons toujours pas où cela va s’arrêter, c’est le flou total quand à l’avenir de cette centrale comme de la planète face à ce qui pourrait arriver, et tout peut arriver!

Signaler un abus

PAR claire2 LE 4 septembre 2012

La plaque sur laquelle repose le Japon subit un séisme d’une rare violence qui bascule envoyant la centrale en question au fond de l’eau, refroidissant ainsi ce qui n’a pu l’être jusqu’à présent, le nombre de pertes humaines serait colossal dans ce cas précis. C'est mon opinion de cette catastrophe.

Signaler un abus

PAR claire3 LE 4 septembre 2012

L’humanité arrive tant bien que mal à maitriser la situation et endigue le problème, mais nous ne sommes pas dans Star Trek non plus… Nous ne pouvons éviter tant bien que mal une nouvelle catastrophe malgre les technologies donc nous disposons.

Signaler un abus

PAR claire4 LE 4 septembre 2012

Nous pouvons redouter une catastrophe planétaire… Mais quitte à choisir entre la planete entier ou un pays, je choissi un pays. Certe c'est horrible mais entre un pays et la planète entière, le choix ne se pose pas tant que cela…

Signaler un abus

PAR claire5 LE 4 septembre 2012

La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a fait état mercredi, des niveaux record de radiations dans le sous-sol du bâtiment du réacteur n°1 de la centrale accidentée de Fukushima, découverte qui risque de compliquer grandement les travaux de démantèlement. Ces doses sont en effet mortelles pour l’homme en moins d’une heure. Pour quoi ne pas trouver une solution pour eviter cela...

Signaler un abus

PAR claire6 LE 4 septembre 2012

APRES FUKUSHIMA LE NUCLEAIRE NE SERAIT PLUS RENTABLE…. Nous le savions déjà et certain dirons pour plaisanter que ce qui devait arriver AREVA ! Les chantiers des EPR explosent tous les budgets initiaux

Signaler un abus